Étiquette : le gynéco

Histoire 2 : Le gynéco

Vous pariez ? Vous pariez que si on montre cette image à la gent masculine, la plupart ne verra qu’un masque légèrement SM en forme de bec de canard ?

Je me souviens même d’une réflexion d’un mec très proche qui pensait qu’aller chez le gynéco n’était pas désagréable pour nous. Pour lui, dès qu’il y avait intrusion, il y avait plaisir…

Mais ceci n’est pas le sujet du jour. NO comment.

Ce petit objet donc, en métal froid, que vous connaissez mesdames, est un speculum qui permet, je cite : « d’écarter les parois du vagin pour mieux l’observer et pour visualiser le col de l’utérus. Le gynécologue introduit ensuite une sorte de long coton-tige ou de petite brosse et frotte les muqueuses, afin d’y recueillir des cellules».

Hummmm… vivement le prochain frottis. Je plaisanteeee.

Et non, ce n’est pas vraiment une partie de plaisir, Messieurs.

Pour vous donner une idée, vous voyez à la télé la tête des gens qui se font dépister pour le covid avec ce même long coton tige qu’on introduit dans leur nez… Ils n’ont pas l’air de s’éclater ? Ben nous non plus. C’est pareil, on grimace, on essaie de penser à autre choses ou de continuer la conversation avec son gynéco comme si de rien n’était. Et comble de nous, c’est tous les 2 ans qu’il faut y passer, avec cette même phrase avant l’intrusion :

«Détendez-vous madame, posez vos cuisses dans les étriers, rapprochez bien vos fesses au bord de la table, y aura pas pour longtemps… »

« Détendez-vous, Détendez-vous » Elle est bien bonne celle-là. Le gynéco est à 20 cm de ta partie intime avec une lampe sur la tête, toi t’es allongée les jambes en l’air…

Comme détente, j’ai connu mieux.

En même temps, c’est vrai y’a pire.

Pire comme la fois où j’ai souhaité mettre un stérilet et que j’ai fait un malaise vagal avec des suées comme jamais.

« Ah ben, c’est que le stérilet madame, n’est pas pour vous. Cela arrive rarement mais ça arrive. »

Ah chouette.

Parfois je me demande si je ne préfère pas un rendez-vous chez le dentiste… euh non en fait.

On en parlé hier soir avec les copines (pas du gynéco, du dentiste, vous suivez ?). On riait à pleine bouche, enfin sauf une, qui avait la mâchoire bloquée suite à une intervention de son dentiste. Une contracture appelée trismus qui te donne tout de suite un air très distingué quand tu manges  puisque tu ne peux pas ouvrir le gosier de plus de 3cm ou qui t’empêche de mettre plus que 2 doigts dans la bouche. (Ou autre chose que 2 doigts… c’est ça aussi qui nous a fait rire).

Moralité : Même si ce n’est pas un super moment, penser à aller voir votre gynéco, au moins tous les 2 ans. C’est important. Surtout quand on ne prend plus rien comme « moyen pour ne pas procréer », on zappe tout simplement de prendre rendez-vous. Le frottis est là pour dépister le cancer du col, cancer longtemps silencieux et qui se manifeste que quand il est bien installé. Et puis, nous sommes dans un super pays où nous pouvons nous soigner. Et ça, c’est quand même une sacrée chance.

Bisou

PS : j’ai pris une femme comme gynéco pensant que je serai plus détendue… Et bien, pas vraiment. Chochotte va…